Lexique pratique de la communication et du marketing

Icone QuesaCom'Les définitions ci-dessous ont été récoltées sur différents sites Internet professionnels ou dans des ouvrages spécialisés. Certaines ont été modifiées, adaptées ou seulement recopiées. Si, malgré ma vigilance et mon attention, une définition venait à être erronée ou incomplète, n’hésitez pas à m’en informer au moyen du formulaire de contact. Merci.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

A

Accroche : Titre d’une annonce, d’un chapitre ou d’une affiche dont l’impact rédactionnel et visuel permet d’accrocher le lecteur.

Achevé d’imprimer : Mention complète en fin de volume précisant le nom de l’imprimeur, la date d’impression, le lieu.

Alignement : Disposition du texte par rapport aux marges d’une page. Il existe un alignement à gauche, à droite, justifié et centré. L’alignement à gauche et l’alignement à droite sont parfois appelés fer à gauche et fer à droite.

Alinéa : C’est le retour à la ligne à la fin d’un paragraphe. Un alinéa peut comporter un « retrait », c’est-à-dire quelques millimètres de blanc entre la marge et le début de la ligne de texte.

Amalgame : Tirage simultané, sur une même feuille, d’impressions différentes prévues sur le même papier et dans les mêmes couleurs.

Annonceur : C’est la personne, la structure ou l’organisation à l’origine d’une action de communication. Dans le cadre d’une demande auprès d’une agence de publicité, l’annonceur est le client.

Antériorité : Droit de propriété intellectuelle ou industrielle (tel qu’un droit d’auteur, une marque, un dessin, un modèle, un brevet, une dénomination sociale, un nom commercial, une enseigne, une appellation d’origine, etc.) existant antérieurement et conférant à son titulaire le droit d’interdire l’utilisation de son droit par un tiers, sans son consentement.

Aplat : Surface encrée avec une couleur unie, sans variation de tonalité (en ton direct).

Approche : Espace entre deux lettres.

Ascendante : Partie du caractère typographique venant au-dessus de son œil, comme dans les b, d, f, h, k, l. On dit aussi hampe.

Assemblage : 1 – Montage d’une maquette par plusieurs poses. 2 – Mise en ordre des cahiers dans un ordre précis.

Avatar : On utilise un avatar pour éditer un profil public sur Internet. C’est un icône, une représentation de l’internaute qui illustre souvent un pseudonyme. On l’utilise lors de participations aux forums ou lors de commentaires sur des articles.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

B

B to B (Business to Business) : Relations commerciales menées par des entreprises auprès d’autres entreprises.

B to C (Business to Consumer) : Relations commerciales menées auprès d’une cible de consommateurs finaux (souvent des particuliers).

B to R (Business to Retail) : Relations commerciales menées auprès d’une cible de distributeurs / revendeurs.

Bas-de-casse : Nom des minuscules, par extension du nom de la partie inférieure de la boîte (casse) où elles se trouvent. Cette boîte est utilisée par les typographes pour classer une police de caractères.

Belle page : Page de droite d’un ouvrage imprimé.

Benday :

Bichromie : Impression ou document en deux couleurs primaires ou tons directs.

Bilboquet : Petits travaux d’impression, dits travaux de ville (cartes, têtes de lettres, factures, faire-part, etc.).

Billet (Post en anglais) : Entrée publiée sur un blog. Synonyme de « note » ou d’actualité, au sens large. Peut se limiter à un simple lien ou à une photo, mais se compose le plus souvent d’un texte court enrichi de liens externes. Souvent, chacun des billets publiés peut être commenté par les visiteurs du blog.

Blanchir : Ajouter du blanc dans un texte composé en blanchissant ou en interlignant.

Blog : Contraction de « Web Log ». Site Web caractérisé par un format qui prend la forme de textes, de liens hypertextes et/ou d’images publiés au fil de l’eau, en général par un auteur unique, à titre personnel.

Bogof ou bogoff : Buy one, get one free ou buy one, get one for free. Mécanisme promotionnel consistant à proposer un produit gratuit pour le même acheté.

Bold : Terme anglais pour définir un caractère gras.

Bon à graver (B.A.G.) : Accord sur les documents d’exécution avant la photogravure ou Accord sur les films avant la gravure des plaques.

Bon à tirer (B.A.T.) : Épreuve d’essai jugée parfaite par le client, qui la signe à l’imprimeur avant le tirage définitif, conformément à cette impression.

Bord perdu : Voir Fond perdu

Bouclage : Désigne la dernière étape de la préparation du journal (ou magazine) juste avant l’impression.

Bourdon : Omission d’un ou plusieurs mots dans un texte.

Boustrophédon : littéralement en Grec « imitant la marche du bœuf au labour ». Correspond à une écriture archaïque qui change de sens d’une ligne à l’autre (de droite à gauche et de gauche à droite) et inverse aussi à chaque ligne, le sens de l’écriture des lettres.

Brief agence : Ensemble des informations communiquées par un annonceur qui permettront à une agence de proposer une stratégie de communication puis une stratégie des moyens adaptés.

Brochage : Système de reliure. Les cahiers superposés sont reliés par agrafes, couture ou collage.

Buzz : Bruit autour d’un sujet de communication (organisation, marque…) qui accroît sa notoriété.

Buzzing : Technique consistant à inciter une star à utiliser une marque lors de soirées VIP et de créer ainsi un effet de bouche à oreille.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

C

C.A.O. : Conception assistée par ordinateur.

C-commerce : Commerce collaboratif. Processus par lequel la gestion des achats et de l’approvisionnement n’est plus un circuit rigide entre un nombre limité d’acteurs, mais un échange perpétuel au sein d’une communauté.

Cadrage : Détermination des parties à conserver d’un document original en précisant les dimensions voulues ou l’échelle d’agrandissement (ou de réduction).

Cadratin : Unité de mesure standard en typographie. Le cadratin correspond traditionnellement à une valeur de blanc égale à la chasse de la lettre M (majuscule) mesurée dans la police et le corps utilisés. Dans la pratique, il désigne simplement la force de corps. Par exemple : en corps 12, le cadratin vaut 12 points.

Cahier : Groupe de pages résultant du pliage d’une feuille. Les cahiers sont superposés ou insérés les uns dans les autres.

Calibrage : Décompte du nombre de signes d’un texte dactylographié afin de prévoir l’encombrement en fonction du corps.

Calligraphie : Art du tracé manuel de la lettre.

Camaïeux : Technique de mise en couleur ou de peinture monochrome utilisant différents tons d’une même couleur, variant du clair au foncé.

Capitale : Lettre majuscule.

Captcha : Lettres, mots ou chiffres sous forme d’images déformées qu’il faut taper dans un formulaire pour effectuer certaines opérations sur des sites web, permettant une lutte contre les robots de spam.

Caractère : Lettre d’imprimerie ou ensemble des lettres d’un alphabet déterminé : famille de caractères.

Cartouche : Ornement servant à entourer ou à encadrer quelques lignes de texte.

Casse : Boîte typographique de rangement d’une police de caractères, divisée en cassetins.

Cercle chromatique : Cercle divisé en douze secteurs représentant les pigments de couleurs chaudes ou froides dont les primaires : Cyan, Magenta et Jaune ; les couleurs secondaires Orange, Violet et Vert ; les couleurs tertiaires Rouge-orangé, Bleu-violassé (indigo) et Jaune-vert.

Césure : Division d’un mot en fin de ligne qui obéit à des règles étymologiques et typographiques très précises selon la langue utilisée.

Chaînage : Remplissage successif de blocs par un texte dans un ordre défini par l’utilisateur.

Chaîne graphique : Ensemble des opérations successives et interdépendantes nécessaires à la réalisation d’un imprimé de la conception à la finition.

Chapeau : 1 – Début d’un article sur une plus grande justification et donnant l’impression de couvrir le texte. 2 – Court texte coiffant ou précédant le corps d’un article et le résumant.

Charte graphique : C’est un document qui regroupe l’ensemble des normes de couleurs, de formes, de mise en page propre à une structure ou à une marque. La charte graphique est à respecter dans tous les documents relatifs à la structure ou à la marque, afin d’instaurer une constance de présentation.

Chasse : En typographie, la chasse est la largeur d’un caractère augmenté de ses approches. Les variantes les plus courantes sont : condensed (étroite), regular (intermédiaire), extended (large).

Chat : 1 – Site de discussion (de  » tchatche « ) sur Internet. 2 – Discussion sur un de ces sites. Synonymes : Babillard, Clavardage.

Chemin de fer : Terme de presse qui s’applique à la description schématique sur papier de toutes les pages d’un document, ce qui permet de visualiser rapidement l’ensemble de la brochure (dans l’ordre de lecture).

Cloaking (meta tag cloaking) : Pratique qui vise à ne montrer les metatags utilisés par un site que sur les requêtes des robots des moteurs de recherche. Le but est d’éviter que la concurrence puisse s’inspirer en affichant le code source de la page.

Cloud (ou cloud computing) : Traduction anglaise du nuage. Il ne faut pas prendre ici le terme nuage comme une masse vaporeuse mais plutôt comme un essaim (ensemble fourmillant de plusieurs individus se déplaçant ensemble). Le cloud est un espace virtuel en dehors de votre ordinateur, où sont stockés des données (fichiers, photos, vidéos, logiciels, etc.). Grace à Internet, on accède à cet espace à l’aide de données de connexion qui vous permettent de consulter vos données de partout sur la planète.

CMJN : voir CMYK

CMYK : Les quatre couleurs primaires de l’imprimerie : Cyan, Magenta, Jaune (« Y » pour « Yellow » en anglais) et Noir (« K » pour « blacK » en anglais ou Khol).

Concession : Autorisation donnée par les collectivités pour l’occupation de leur domaine (privé et/ou public) à des fins publicitaires.

Concuvi : Cette règle interdit pour des raisons de décence les césures produisant une syllabe de type con, cul et vit.

Consom’acteur ou consommacteur : Relation dans laquelle le consommateur est co-producteur (généralement d’un service) grâce à son expérience et à son expertise. Terme parfois employé lorsqu’on parle de marketing expérientiel.

Consumer to Consumer (de consommateur à consommateur) : 1- Ensemble des techniques marketing permettant de développer la relation entre ses deux cibles finales. 2- Le CtoC (que l’on écrit également C2C) concerne les échanges entre consommateurs, qu’il s’agisse de biens ou de services, d’échanges marchands, de trocs ou de revente. Que ces échanges soient pratiqués via les nouvelles technologies de la communication (internet, peer to peer, enchères en ligne…) ou sur le « terrain » (vide grenier, brocante, petites annonces…).

Contrat de licence : Contrat par lequel le titulaire d’un droit concède le droit d’exploitation de son droit à un tiers, en contrepartie du versement de redevances ou royalties. Le contrat de licence s’analyse comme un contrat de location. Le concédant reste propriétaire du titre. Lorsque cette autorisation est réservée à un bénéficiaire unique, on parle de licence exclusive.

Contrat de représentation ou d’agent : Acte par lequel une personne, le représentant, donne à une autre le pouvoir de faire acte pour le mandant, et en son nom. Le contrat se forme par l’acceptation du mandataire.

Conversion (taux de) : Rapport entre les personnes ayant effectué une première demande d’information et leurs commandes ultérieures.

Cookies : Fichiers envoyés par les serveurs sur le disque dur de l’utilisateur pour dresser son profil, connaître la dernière page qu’il a consultée et le reconnaître à chaque nouvelle arrivée (au cours d’une même session). L’éditeur est tenu de prévenir l’internaute de l’utilisation de cookies.

Copyright : Mécanisme légal américain conférant le droit de contrôler l’exploitation d’une oeuvre de l’esprit. Il comprend de nombreux droits exclusifs, tels que le droit d’exploiter, le droit de faire des copies, d’autoriser des tiers à réaliser des copies, de créer des œuvres dérivées, de vendre et de commercialiser. Droit que détient un auteur ou un éditeur d’exploiter une oeuvre pendant une durée déterminée. Concerne les oeuvres littéraires, musicales, photographiques et picturales.

Coquille : Faute ou erreur de frappe lors de la retranscription du texte du client. La relecture d’un texte à imprimer par rapport au texte original est primordiale.

Corps : Attribut de mesure standard du caractère, exprimé en points et délimité par l’extrémité supérieure de la plus haute ascendante et l’extrémité inferieure de la plus basse descendante. En Europe, le caractère se mesure souvent par la hauteur des capitales en mm, mais plus généralement, le corps s’exprime en points.

Correction d’auteur : Correction ou modification d’un texte imputable à l’auteur et facturée en sus du prix prévu de composition. Elle peut également s’appliquer à une création graphique.

Couché (papier) : Papier brillant, mat ou satiné revêtu d’un enduit permettant la reproduction de similigravures très fines.

Couché classique : Papier couché sur un ou deux côtés, qui a subit un traitement très important permettant de meilleures définitions d’impression.

Couché moderne : Papier couché sur un ou deux côtés, qui a subit un traitement moins important permettant de bonnes définitions d’impression.

Couillard : Ce mince filet sépare deux textes distincts sur une même page. Également ornement à la fin d’un chapitre.

CPC / CPO : Coût par clic / Coût par ordre. Utilisé dans la publicité sur Internet.

CPMPAP (Coût pour mille pages avec publicité vues) : Coût d’achat de l’espace publicitaire sur un site Internet, ramené à une base de 1000 pages vues avec publicité. Cet indicateur permet d’évaluer et de comparer les tarifs publicitaires des différents sites en fonction du nombre de pages vues avec publicité. C’est à ce jour l’indicateur de référence pour la commercialisation de l’espace publicitaire.

Custom publishing : Fourniture de contenus (web, print…) à un client selon un cahier des charges en vue d’une utilisation sur un ou des support(s) de communication du client (intranet, site web, consumer magazine…). Synonyme : production déléguée

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

D

Débord : voir Fond perdu

Définitions et résolutions : Les images matricielles (bitmap) sont également définies par leur définition et leur résolution. La définition d’une image est définie par le nombre de points la composant. En image numérique, cela correspond au nombre de pixels qui compose l’image en hauteur et en largeur. La résolution d’une image est définie par un nombre de pixels par unité de longueur de la structure à numériser (classiquement en PPP ou DPI). Plus le nombre de pixels par unité de longueur de la structure à numériser est élevé, plus la quantité d’informations qui décrit cette structure est importante et plus la résolution est élevée.

Dépôt légal : L’imprimeur ou l’éditeur est obligé de faire, au profit des collections nationales, le dépôt d’un ou plusieurs exemplaires des ouvrages imprimés (sauf bilboquets).

Deleatur : Signe de correction pour ce qui doit être supprimé.

Détourage : Action qui consiste à ne conserver qu’une partie précise d’une image. Une image est dite « détourée » quand tout l’environnement de la photo n’apparaît pas dans la mise en page.

DirectHit : Système basé sur la « mémoire » des liens cliqués dans le passé par les internautes pour le mot clé demandé dans la page de résultats. DirectHit prend en compte les liens le plus souvent cliqués auparavant ainsi que le temps passé par l’internaute avant de revenir éventuellement sur le moteur. Un classement de pertinence est ainsi disponible pour un certain nombre de mots clés « populaires ».

Dos : Côté pli d’un cahier ou côté charnière d’un livre ou brochure.

Dos carré collé : Cahiers assemblés et collés dans une couverture à dos carré.

Dos carré collé cousu : Cahiers assemblés, cousus et collés dans une couverture à dos carré.

DPI (Dot Per Inch ou Pixel par pouce) : traduction de point par pouce (PPP). Unité de mesure pour définir la qualité d’impression d’un fichier numérique. Le PPP est une unité de précision. Plus cette valeur est élevée et meilleure est la qualité. Pour une photographie numérisée destinée à l’impression, il est d’usage de l’échantillonner à 300 DPI (ou PPP).

Drapeau : Composition d’un texte aligné d’un seul côté à l’aide d’un fer à droite ou à gauche, ou centré sans coupures de mots. Le côté du drapeau se nomme en fonction du flottement des caractères qui ne sont pas alignés.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

E

Échelle de reproduction : Rapport des dimensions de l’image reproduite à celle de la partie correspondante de l’originale.

Empattement : Dessin d’une lettre en haut et en bas d’un jambage.

Encoche : Découpe des pages d’un ouvrage pour faciliter la recherche d’un début de partie, se dit « coup de pouce » lorsqu’elle est de la forme d’un demi-cercle.

Entreprise socialement responsable : Les entreprises ont intérêt à développer leur Responsabilité Sociale et Environnementale pour accroître leurs performances commerciales et financières, réduire à terme les risques industriels et écologiques, renforcer leur compétitivité : elles s’imposent des critères sociaux et environnementaux, elles respectent chacun de leurs « partenaires » (les salariés, les clients, les fournisseurs, les actionnaires, les membres de la communauté et les habitants de la planète.), elles participent à la vie de la Cité, elles élaborent et appliquent des chartes éthiques, et elles collaborent à l’harmonie sociale et écologique de la planète. Ce mouvement s’inscrit directement dans les concepts du développement durable et de la responsabilité sociétale des entreprises.

EPS (Encapsuled Post Script) : Un document en format EPS vectoriel est un fichier en langage Postcript décrivant le contenu d’une image ou d’une partie complète (textes, filets, images importées). Contrairement aux Postscripts qui ne peuvent être destinés qu’à l’impression, le fichier EPS peut être visualisé et importé dans bon nombre de logiciels de dessin, de PAO et de mise en page.

Erratum : Correction d’un texte sur un encart volant. Au pluriel : errata.

Escalier : Effet produit par des titres qui se côtoient avec un léger décalage d’une colonne à l’autre.

Esperluette : Désigne le caractère « & », ligature du e et du t de la conjonction « et », avec le même sens.

Extranet : Mode de communication et de collaboration entre entreprises utilisant les technologies de l’Internet. Réseau privé limité à une population identifiée. On peut y accéder de l’extérieur de l’entreprise, généralement avec un mot de passe ou un code, souvent par le site Internet.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

F

Façonnage : Opérations de fabrication donnant à un document sa forme définitive ; plier, encarter, brocher, découper…

FAI : Fournisseur d’Accès à Internet proposant des services (plusieurs adresses e-mail, page perso, information push…) en plus de l’accès.

Famille de caractères : Ensemble des caractères élaborés en vue de leur utilisation conjointe. Par exemple, la famille Garamond se compose des styles Romain et Italique, ainsi que des graisses normal, demi-gras et gras. Chacun des assortiments de style et de graisse forme un caractère.

Fausse page : Lorsque la ligne finale d’une grande division (partie ou chapitre) se trouve en page impaire (= page de droite ou belle page), la division suivante tombe en fausse page ; on préfère alors généralement laisser cette page en blanc et reprendre en belle page.

Fer à droite, fer à gauche : Alignement vertical des lignes de texte à droite ou à gauche pour les compositions en drapeau, du fait du calage sur un fer en typographie.

Feuille de style : En P.A.O., fonction qui consiste à rassembler sous une seule commande toutes les caractéristiques typographiques des textes. Dans la majorité des logiciels, ainsi qu’en composition traditionnelle, la feuille de style est le fichier informatique qui rassemble les paramètres de composition du texte ou de la page.

Feuillet : Appellation servant à désigner une subdivision de la feuille au format rogné ou non (dans un ouvrage, un feuillet représente deux pages, soit deux faces, le recto et le verso).

Field marketing : Une des techniques de marketing opérationnel consistant à réaliser des événements et des actions terrain, par exemple par le biais de street marketing. Ces actions sont généralement orientées vers de l’événementiel : ateliers de démonstration et de pratique sportive dans un centre commercial ou en centre ville, par exemple.

Fil RSS : Les fils RSS (Realy Simple Syndication) sont des fils (ou flux) de contenus gratuits en provenance de sites Internet éditoriaux. Ils contiennent des titres d’articles et des liens hypertexte vers les articles intégraux. Synonyme de fil, en anglais : feed.

Filet : Traits continus ou pointillés dans un document.

Filigrane : Motif réalisé lors de la fabrication du papier, par l’écrasement des fibres dans l’épaisseur de la feuille et visible par transparence. Image en filigrane : image imprimée en fond de page dans un tramé léger.

Flocage : Impression textile. Projection au pistolet ou électrostatique de micro-fibres de tissu qui se « plantent » et se « collent » sur la surface déterminée de colle imprimée par la sérigraphie.

Foliotage : Numérotation des pages.

Fond (grand): Marge extérieure, par opposition au petit fond.

Fond (petit) : Marge intérieure, par opposition au grand fond.

Fond perdu (Bord perdu) : Il consiste à faire déborder le fond (couleur ou image) en dehors du format d’impression final pour une impression sans marge (2 mm au minimum).

Fonte : Police de caractères complète, avec ses chiffres, sa ponctuation et ses signes divers tels que les petites capitales, etc.

Format : Dimension d’un ouvrage ou d’un papier. La normalisation internationale définit des formats finis en millimètres et les formats bruts en centimètres. Format A3 : 297 x 420 mm ou A4 : 210 x 297 mm. Format à la Française ou portrait soit encore le format à l’Italienne ou paysage.

Format conventionnel : In-12 : à 20cm de hauteur, In-8 : de 20 à 25cm, In-4 : de 25 à 35cm, In-folio : de 35 à 50cm, Gr. In-folio (in-plano) > 50cm. Forme et dimension d’un livre, souvent désignées par les termes : in-folio, in-quarto (in-4°), in-octavo ( in-8°), etc. Ces termes font références au nombre de plis dans la feuille imprimée. Ainsi, in-folio désigne la feuille pliée en deux et formant 4 pages ; in-quarto désigne la feuille pliée en quatre et formant 8 pages ; in-octavo désigne la feuille pliée en huit et formant 16 pages ; etc. Comme le format de la feuille d’origine est variable, la dimension obtenue au pliage l’est aussi. Les principaux formats de papier sont les suivants, par ordre croissant : pot, couronne, écu, coquille, carré, raisin, jésus, colombier. Ces appellations proviennent des motifs qui étaient autrefois filigranés dans le papier, suivant le format. On parlera donc, pour plus de précision, d’in-octavo jésus, in-octavo couronne, etc. Ces termes sont de moins en moins utilisés par les libraires et les bibliographes qui préfèrent maintenant indiquer les dimensions d’un volume en centimètres (le format conventionnel).

Française (à la) : Format dont la plus grande dimension est la hauteur = en portrait. Contraire : à l’italienne.

Frontispice (on dit aussi « grand titre ») : titre principal et complètement développé d’un ouvrage, avec les détails relatifs à la collection, à l’éditeur, etc.

Front-office : Ensemble des systèmes informatiques situés au contact de la clientèle : centre d’appel, site web, standard téléphonique… Contraire : Back-office.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

G

Gabarit : Tracé constant de la grille de mise en page dans un format, sur papier ou sur écran, afin de faciliter la mise en œuvre (modèle de mise en page).

Gâche : Quantité de papier rendue inutilisable au cours des opérations successives de réalisation de l’imprimé.

Gaufrage (Gaufrer) : Procédé d’impression permettant l’obtention des motifs en relief, encrés ou non, à l’aide de clichés en creux et de contreparties en relief.

Géomarketing : 1 – Modélisation et analyse de l’ensemble des facteurs de corrélation entre le lieu de vie et de travail du consommateur, et son mode de consommation. 2 – Branche du marketing qui favorise les critères géographiques pour l’optimisation des actions commerciales. Synonyme : marketing spatial.

Glyphe : Représentation graphique (parmi une infinité possible) d’un signe typographique, autrement dit d’un caractère (glyphe de caractère), d’un accent (glyphe d’accent), ou d’un symbole.

Gouttière : Espace blanc qui sépare deux colonnes de texte.

Grain : Rugosité plus ou moins importante de la surface d’un papier.

Graisse : En typographie, degré d’épaisseur du dessin d’une lettre. Noms d’appellation : léger, maigre, book, demi-gras, gras et extra-gras, etc.

Grammage : Masse du papier exprimé en grammes par mètre carré. Il donne une idée de l’épaisseur du papier et du carton. À grammage égal, l’épaisseur peut varier en fonction de la nature du papier. On peut les classer en trois groupes : 1 – jusqu’à 150 g/m2 = papier ; 2 – jusqu’à 600 g/m2 = mi-carton ; 3 – au delà de 600 g/m2 = carton.

Grattable : Encre utilisée pour cacher un élément avant grattage. Les tirages pour la Française des jeux sont un très gros marché pour la sérigraphie.

Gravure : Opération consistant à creuser au moyen d’un burin ou d’un acide un support métallique.

Grecquage : Entaillage des pages du côté dos pour améliorer la répartition et la prise de colle pour pouvoir façonner sans couture.

Greenwashing : « Verdissement d’image », terme utilisé par les groupes de pression environnementaux pour désigner les efforts de communication des entreprises sur leurs avancées en termes de développement durable, qui ne sont pas forcément accompagnés d’action à la hauteur de cette communication. Le terme de « Bluewashing » est aussi utilisé pour désigner le rapprochement des entreprises avec l’ONU dans le cadre du Global Compact.

Grisé : Aplat diminué en densité par l’apport d’une trame ; il est indiqué en pourcentage de l’aplat considéré à 100 %. Synonyme : un tramé.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

H

Habillage : Composition dont la justification est soumise au contour d’une illustration.

Hashtag : En français « mot-clic » de hash (dièse) et tag (balise ou étiquette), il est représenté par un croisillon (#) suivi d’un mot ou d’une expression clé. C’est une balise (métadonnée) utilisée sur Internet pour flécher du contenu relatif à cette expression.

Héliogravure : Procédé d’impression qui utilise des plaques ou des cylindres de cuivre gravés en creux. Gravure photomécanique en creux. Image obtenue par ce procédé pour les tirages très élevés (magazines, catalogues…).

Hirondelles : Croix très fines qui, placées en marge du format définitif de l’imprimé, permettent d’ajuster le repérage des couleurs les unes par rapport aux autres. Ces croix figurent exactement aux mêmes endroits sur tous les films de chaque couleur d’un même travail.

Homothétie : Agrandissement de l’image ou d’une partie de l’image sans changement de rapport hauteur / largeur (proportionnellement).

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

I

Image numérique : Image réalisée à partir de logiciels sur ordinateur, constituée par un ensemble de points appelés « Pixel ».

Imposition : En imprimerie, action consistant à répartir les pages d’un ouvrage sur la forme imprimante (feuille) afin de constituer des amalgames ou des cahiers (une fois pliés).

Imprimante : Machine permettant une sortie papier des données contenues dans un ordinateur. Il existe de nombreux procédés d’imprimantes : laser, à jet d’encre, à électroérosion, à sublimation, etc.

Imprimerie : Entreprise qui imprime, possédant plusieurs techniques pour les imprimés.

In-4 : L’in-4 a la feuille pliée en 4, contient 8 pages ; ses pontuseaux sont horizontaux. Nota : L’in-quelque chose a, comme la plupart des autres formats, diverses dénominations qui proviennent de la grandeur du papier employé par l’imprimeur.

In-8 : L’in-8 a la feuille pliée en 8, contient 16 pages ; ses pontuseaux sont perpendiculaires.

In-12 : L’in-12 a la feuille pliée en 12, contient 24 pages ; ses pontuseaux sont horizontaux.

In-16 : L’in-16 a la feuille pliée en 16, contient 32 pages ; ses pontuseaux sont horizontaux.

In-18 : L’in-18 a la feuille pliée en 18, contient 36 pages ; ses pontuseaux sont perpendiculaires.

In-24 : L’in-24 a la feuille pliée en 24, contient 48 pages ; ses pontuseaux sont perpendiculaires ou horizontaux.

In-32 : L’in-32 a la feuille pliée en 32, contient 64 pages ; ses pontuseaux sont perpendiculaires.

In-36 : L’in-36 a la feuille pliée en 36, contient 72 pages ; ses pontuseaux sont horizontaux.

In-48 : L’in-48 a la feuille pliée en 48, contient 96 pages ; ses pontuseaux sont horizontaux

In-64 : L’in-64 a la feuille pliée en 64, contient 128 pages ; ses pontuseaux sont horizontaux.

In-72 : L’in-72 a la feuille pliée en 72, contient 144 pages ; ses pontuseaux sont perpendiculaires.

In-96 : L’in-96 a la feuille pliée en 96, contient 192 pages ; ses pontuseaux sont perpendiculaires.

In-128 : L’in-128 a la feuille pliée en 128, contient 256 pages, et ses pontuseaux sont perpendiculaires.

Incipit : Se dit des premiers mots d’un livre.

Index : Table alphabétique ou nomenclature en fin de volume indiquant ce que contient le livre.

Incorporation/Incrustation : Placement d’une image dans une autre par montage photographique ou à l’aide d’un logiciel.

Infographie : Abréviation d’informatique graphique. Action de réaliser ou retoucher des dessins ou des photographies, en vue d’une publication imprimée ou électronique à l’aide d’un ordinateur.

Interlettrage : Espaces fins entre les lettres d’un mot ou approche plus ou moins serrée à préciser lors du calibrage. Modification de l’espace normal qui sépare les lettres d’un mot : modifier l’approche.

Interlignage : Blanc mesurable en points, ajouté entre deux lignes de texte pour l’aérer.

Intranet : Réseau informatique interne propre à une structure et accessible seulement de l’intérieur.

Italienne (à l’) : Format dont la plus grande dimension est la largeur = en paysage. Contraire : à la française.

Italique : Style d’un caractère dont les jambages sont inclinés ; ce terme s’oppose à « romain » (droit).

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

J

Jaquette : Chemise souple protégeant la couverture d’un livre relié ou broché. Se dit aussi de la couverture d’un support tels que DVD ou CD.

Jambage : Trait vertical principal d’une lettre.

JPEG (JPG) : Joint Photographic Experts Group. Format de fichier comprimant des images moyennant une certaine perte de qualité.

Justification : Longueur d’une ligne de texte composé, exprimée en douzes, en points pour la typographie, en millimètres ou en picas pour la photocomposition.

Justifié : Bloc de texte dont les lignes sont alignées sur les marges de gauche et de droite. Un texte justifié, bien que plus formel, peut rendre la lecture plus difficile.

Justifié à droite : Texte aligné sur la marge de droite. Si ce même texte n’est pas aligné sur la marge de gauche, on dit qu’il est justifié à droite en drapeau à gauche.

Justifié à gauche: Texte aligné sur la marge de gauche. Si ce même texte n’est pas aligné sur la marge de droite, on dit qu’il est justifié à gauche en drapeau à droite.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

K

Kraft : Mot d’origine allemande signifiant « force », papier d’emballage très résistant obtenu à partir de pâte chimique au sulfate ou à la soude.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

L

Laize : Largeur de la bande du papier en bobine.

Lettrine : Première lettre capitale d’un paragraphe composée dans un corps plus grand et alignée sur le haut de la première ligne. Ce style typographique permet de signaler le début d’une nouvelle section de texte, notamment un chapitre.

Lézarde : Dans un pavé de texte composé, blanc inesthétique de cette forme, dû à une succession verticale de blancs entre les mots.

Ligature : Nom donné aux lettres liées ensemble (ex. « O » et « E » dans oeil).

Lignomètre : Règle graduée destinée à compter les lignes d’un texte, d’après le corps choisi.

Logotype : Emblème graphique d’une société ou d’une collectivité. Se dit plus souvent logo.

Liker : Action de noter « J’aime » sur les réseaux sociaux et particulièrement sur Facebook.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

M

Maculage : C’est un défaut d’impression. L’encre ne sèche pas suffisamment sur le papier et vient souiller la feuille suivante. Cela peut être dû à la qualité du support, à celle de l’encre ou au taux d’encrage trop élevé.

Magenta : Nuance de rouge violacé, couleur primaire en quadrichromie.

Mailing : Tout document destiné à un routage par voie postale. E-mailing par voie électronique.

Main : Rapport entre l’épaisseur et le grammage du papier : un papier a de la main lorsqu’il paraît épais et rigide par rapport à son grammage : main = 25 feuilles de papier.

Marge : Blancs encadrant un bloc de texte. Il convient de définir les marges sur les bords d’une page, puisque la plupart des imprimantes n’impriment pas jusqu’au bord. Les blancs aèrent également un texte pour le rendre plus esthétique et plus lisible.

Marketeting direct : Toutes les techniques de communication de l’information qui suscitent, valorisent et entretiennent un contact direct et mesurable entre l’émetteur d’un message et celui qui le reçoit.

Marketing : 1 – Discipline de la gestion qui, dans une économie de marché, fait appel à des études et recherches menant à l’anticipation et à la mise en place de moyens d’action fondés sur l’adaptation du produit, du prix, de la distribution et de la communication, dans le cadre d’un plan d’actions contrôlé à l’aide d’indicateurs, afin d’adapter l’appareil productif et commercial et satisfaire les besoins, désirs, motivations, valeurs (…) d’une cible pouvant être une organisation ou un individu en lui proposant un bien, un service ou une idée. 
2 – « Le marketing est le mécanisme économique et social par lequel individus et groupes satisfont leurs besoins et désirs au moyen de la création et de l’échange avec autrui de produits et services de valeur » (Kotler, Dubois). 
3 – « Le marketing consiste à planifier et mettre en oeuvre l’élaboration, la tarification, la communication et la distribution d’une idée, d’un produit ou d’un service en vue d’un échange mutuellement satisfaisant pour les organisations comme pour les individus » (Kotler, Dubois). 
4 – « Le marketing est la conception, la mise en oeuvre et le contrôle de tout processus, quelle que soit sa nature – psychologique, technique, commerciale, scientifique, organisationnelle… – qui optimise pour la firme la valeur pour le client rapportée au risque qu’il encourt par l’acquisition du bien ou service qui lui est proposé par la firme, et ce dans le temps. Il y a donc trois domaines du marketing, un marketing de la valeur, un marketing du risque et un marketing du temps » (L. Maruani).

Marketing collaboratif : Système dans lequel chaque client est invité à imaginer, définir, configurer, commander, fabriquer, payer lui-même son produit.

Marketing de masse : Traduction de l’anglais One to many.

Marketing de partage : Voir Marketing éthique.

Marketing entrepreneurial : 1 – Identification proactive et exploitations d’opportunités à travers une approche innovante, une prise de risque et des actions marketing et visionnaires et non planifiées, en vue de créer de la valeur et en faisant le meilleur usage possible de ses ressources. 2 – Nouvelle direction, nouvelle branche du marketing qui vise à établir de nouvelles règles de marché à l’occasion du développement de solutions nouvelles.

Marketing environnemental : Voir Marketing éthique.

Marketing éthique : Processus de formulation et de développement d’activités marketing caractérisées par leur contribution spécifique à un effort non marchand particulier qui, en retour, a un effet positif sur les échanges entre les consommateurs et la marque / le produit… et donc sur le profit de l’entreprise. Termes proches et / ou reliés : marketing social, marketing de partage, sustainable marketing, éco-marketing, marketing environnemental.

Marketing expérientiel : Approche marketing se penchant sur l’analyse de l’expérience de consommation, telle qu’elle est vécue par le consommateur.

Marketing furtif : Technique marketing consistant à faire en sorte que l’émetteur du message ne puisse être identifiée.

Marketing interne : Formation et motivation de l’ensemble du personnel de l’entreprise dans l’optique de la satisfaction client. Particulièrement utilisée en marketing des services.

Marketing latéral : Marketing consistant à penser un produit en relation avec un autre produit, service ou idée (ex. café + PC = cybercafé). Voir Marketing vertical, technique différente, mais rattachée à la même idée.

Marketing relationnel : Approche marketing s’intéressant à la satisfaction des consommateurs et à ses conséquences sur la fidélisation.

Marketing sensoriel : Le fait d’utiliser des facteurs sensoriels (musique, senteurs, sensations tactiles, gustatives) dans le produit et / ou le lieu de vente / service pour susciter des réactions favorables du consommateur et / ou lui faire vivre des expériences sensorielles fortes.

Marketing situationnel : Pôle d’intervention du marketing insistant sur le contexte dans lequel les produits et les consommateurs se rencontrent. Dans ce cadre, les éléments de l’environnement de l’acte d’achat qui exercent une influence sur le comportement de consommation (bruit, lumière, ambiance, nombre de personnes présentes, saison… voire l’humeur du consommateur) sont intégrés aux variables du mix. Cet ancêtre du marketing expérientiel prend donc pour unité de segmentation l’occasion d’usage d’un produit / service (et non les caractéristiques individuelles du consommateur).

Marketing social : Élaboration, mise en oeuvre et contrôle des programmes marketing visant à accroître l’acceptabilité d’une idée, d’une cause ou d’une pratique sociale au sein d’un groupe cible (lutte contre les gaspillages d’énergie, la consommation d’alcool…). On parle aussi parfois de Marketing éthique.

Marketing spatial : Voir Géomarketing.

Marketing transactionnel : Approche marketing s’intéressant au processus de choix et à l’acte d’achat.

Marketing vertical : Approche consistant à fragmenter le marché en offrant des produits basés sur la modulation, la taille, l’emballage, le design, les compléments, la facilité d’utilisation.

Marketing viral : Bouche à oreille électronique utilisant plusieurs moyens (e-mail, liste de diffusion) ; technique de promotion sur Internet, parfois involontaire, reposant sur une logique proche du bouche à oreille : les internautes eux-mêmes deviennent vecteurs de la marque ou du service en l’utilisant (marketing viral passif) ou bien en le recommandant à leurs connaissances (marketing viral actif). Les modes de propagation du marketing viral et sa vitesse sont peu maîtrisés. Employé de façon involontaire, le marketing viral ne coûte rien tout en se révélant très efficace (ou très mauvais).

Massicot : Machine du nom de l’inventeur Guillaume Massicot (1797 – 1870). Il sert à couper le papier et carton de façon égalisée.

Métamérisme : Effet d’altération de la perception des couleurs entre les différentes sources lumineuses (reflet, par exemple).

Microbloging : Mot dérivé du bloging, c’est l’action de publier des articles très courts. Relatif à Twitter, il s’agit de publications limitées à 140 caractères. Le microbloging est souvent utilisé pour commenter l’actualité ou un événement.

Monochrome : « Mono » signifie seul et « chrome » signifie couleur et désigne une couleur soit en simili ou en aplat.

Montage : Positionnement au millimètre près des différents éléments du document finalisé.

Mors : Charnière d’un livre, entre le dos et les plats, consécutif au serrage nécessaire à l’arrondissement du dos et permettant une meilleure ouverture de l’ouvrage (mors-collé).

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

N

Négatif : Image photographique obtenue après exposition d’un film dont les densités et les valeurs sont inversées par rapport à l’original.

Newsletter : En français « Lettre d’information », c’est une publication, envoyée par messagerie électronique ou par courrier, qui traite d’un ou plusieurs sujets. Dans le cas d’une e-newsletter, elle est composée d’extraits d’articles qui renvoient sur le site Internet de l’émetteur pour lire la suite, par exemple.

Noir au blanc : Inversion des valeurs d’une image, d’un texte faisant venir en blanc ce qui était en noir et vice versa.

Nom commercial : Appellation sous laquelle une personne morale ou physique exploite son fonds de commerce et se fait connaître à sa clientèle. Le nom commercial constitue également un élément de ce fonds de commerce. Il est apparenté à la marque.

Nom de domaine : Appellation utilisée pour représenter une personne physique ou morale sur Internet. Le nom de domaine est de plus en plus assimilé en droit français à un signe distinctif de l’entreprise soumis au régime du droit des marques.

Nom de plume : Pseudonyme.

Normalisation internationale : Le format ISO (International Standard Organisation) série A et série B, ont été normalisé en France. Le format de base est une feuille de 1m², dont les côtés sont dans le rapport de « racine de 2 ».

Nuancier : Outil de travail présentant les différentes teintes. Certaines dans la gamme des couleurs quadrichromiques obtenues par les diverses combinaisons de Benday, d’autres de celles des couleurs d’accompagnement obtenues par mélanges de différentes teintes (Pantone).

Numérisation : Transformation d’un document papier en fichier informatique.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

O

Œil : Partie imprimante du caractère. Par extension, un caractère a un gros oeil lorsque la hauteur visuelle des bas-de-casse (minuscules) est proche de celle des capitales (majuscules).

Offset : Inventé au début du 20ème siècle, de l’anglais « To set off » = reporter. Procédé d’impression rotative par double décalque grâce à un cylindre transfert (blanchet en caoutchouc) qui dépose la forme imprimante sur le papier. Ce procédé permet la réalisation de nombreux documents tels que les magazines, les livres, les dépliants publicitaires…

Ours : Ce terme désigne la mention obligatoire du nom de l’imprimeur, du lieu d’impression et de plusieurs autres renseignements, comme le tirage et le numéro de dépôt légal. L’ours était l’imprimeur dans l’argot typographique (au caractère réputé difficile). Et l’ouvrier typographe posait un ours quand il obligeait son voisin à supporter son bavardage, alors qu’on visait un ours en arrêtant les machines pour faire une pause afin d’ourser (de bavarder tant et plus).

Open source : Se dit de logiciels qui peuvent être modifiés et redistribués librement (mais pas forcément gratuits !). Linux et GNU font partie de l’univers open source.

Open Type (.OTF) : Le format Open Type® est un surensemble de formats de polices TrueType et Adobe® PostScript® Type 1 existants, qui améliore la portabilité multiplateforme des documents, reconnaît bon nombre de langues, propose des fonctions typographiques enrichies et simplifie la gestion des polices. Les polices Open Type coexistent harmonieusement avec les formats de polices actuelles et peuvent être associées dans un même document aux polices Type 1 et TrueType.

Orphelin : Mot seul ou ligne mesurant moins du tiers de sa justification se trouvant en haut d’une page ou d’une colonne.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

P

Page : Côté d’un feuillet, soit le recto, soit le verso.

Pagination (Paginer) : Numérotion des pages. Synonyme : foliotage.

Palette : Socle de bois, recevant le papier.

Pantone ou PMS : Nuancier reproduisant plus de 800 couleurs. Une teinte Pantone permet de garantir la fidélité des couleurs dans le cadre d’une charte graphique. Contrairement à la quadrichromie, qui est un mélange optique de la couleur, le Pantone est un mélange physique de couleur, c’est-à-dire que les encres sont mélangées par le pressier avant d’imprimer.

P.A.O. (Publication Assistée par Ordinateur) : Ensemble des étapes de la conception informatisée d’un produit imprimé. Les logiciels de PAO tels que QuarkXPress ou Indesign permettent de réaliser les mises en pages qui rassemblent les textes et les images, ils permettent aussi de sortir les épreuves et de diffuser publicités, catalogues, cartes de visite, emballages, dictionnaires… En anglais : DTP (Desktop Publishing).

Papier : Matière sous forme de feuilles minces, provenant de fibres cellulosiques végétales, utilisées pour écrire ou imprimer. Enveloppé et emballé, le papier est considéré comme matériau de base.

Papier avec bois : Papier fabriqué à partir de pâte mécanique ou thermomécanique.

Papier recyclé : Papier fabriqué avec une très forte proportion de fibres cellulosiques de récupération, désencrées ou non.

Papier sans bois : Papier fabriqué à partir de pâte chimique (cuisson du bois).

Paquetage : Mise en paquets des imprimés pour la livraison.

Pavé : Suite de lignes de texte composé délimitée par des blancs.

PDF (Portable Document Format) : C’est un format de fichier informatique créé par Adobe Systems, comme évolution du format Postscript. L’avantage du format PDF est qu’il préserve les polices, les images, les objets graphiques et la mise en forme de tous documents sources, quelles que soient l’application et la plateforme qui l’a produit et celle utilisée pour le lire. Les fichiers PDF peuvent être créés avec des options personnalisées, tant au niveau de la compression des images et des textes, de la qualité d’impression du fichier, que du verrouillage. Le PDF s’est imposé comme format d’échange et d’archivage de documents électroniques.

Pelliculage : Procédé de finition qui ajoute après impression une mince couche de polypropylène brillant ou mat donnant une finition parfaite au support. Possible en recto et en recto-verso.

Perforage : Façonnage consistant à réaliser des trous plus ou moins gros à l’aide d’aiguilles. La perforation permet de prédécouper le papier pour le détacher (ex. carnet à souche).

Pétouille : Corps étranger lors de l’impression.

Pige : 1 – Relevé des insertions publicitaires de la concurrence (Publicité). 2 – Forfait de rédaction d’un texte par un journaliste (Presse).

Piqûre : Opération de brochage destinée à maintenir à l’aide de piques en métal (agrafes) les diverses pages d’un volume.

Pixel (px) : Il se dit aussi point dans PPP. Il est l’unité de base d’une image numérique. C’est le point nominal adressable par le contrôleur vidéo (écran).

Placard : Épreuve de composition du texte à la suite, destinée à la relecture, avant montage en page.

Placement produit : Technique de communication (et de financement de la production) consistant à insérer des marques dans un support de communication hors des écrans publicitaires : dans un film cinéma, au cours d’un émission TV ou radio, dans un reportage presse… Anglais : Product placement.

Pli accordéon : Façonnage à plis successifs permettant un pliage en zig-zag.

Pli croisé ou éco : Pliage à deux plis perpendiculaires constituant un huit pages.

Pli portefeuille : Trois plis parallèles permettant le repli des deux feuillets extérieurs vers le pli central intérieur.

Pli roulé : Deux plis parallèles, une extrémité rejoint l’autre en pliant cette dernière toujours sur elle-même et dans le même sens.

Pliage : Les pages individuelles d’une feuille imprimée sont mises en pages en ordre par le pliage, 2 catégories de plis existent : les plis croisés pour l’édition ; les plis parallèles pour les travaux publicitaires. D’autres plis : le pli accordéon, le pli roulé, le pli croisé, le pli portefeuille.

Plug-in : Petit morceau de programme venant se loger dans une application pour l’adapter à l’environnement dans lequel elle va fonctionner (quelle que soit la configuration sur laquelle ils sont installés) ou en accroître les fonctions.

PLV : Publicité sur le lieu de vente. Matériel publicitaire souvent imprimé en sérigraphie.

PNA : Publicité non adressée.

PNU (Perdu ou Non Utilisé) : Taux de non utilisation d’un bon d’achat ou d’un coupon de réduction.

Pochoir : Feuille (de papier, plastique, carton ou fer) découpée permettant de peindre facilement la forme évidée. Ce principe est la base fondamentale de la sérigraphie.

POD (Print On Demand) : Impression entièrement personnalisée d’un document à partir d’une base de données.

Podcasting : Contraction de iPod (le baladeur numérique d’Apple) et de broadcasting (diffusion à grande échelle de programmes audiovisuels). Ce mode de transmission de contenus audio sur Internet s’inspire des fils RSS qui permettent aux internautes de récupérer automatiquement les articles en provenance de blogs choisis. Le podcasting étend ce procédé aux fichiers audio : l’auditeur indique les adresses des émissions auxquelles il souhaite s’abonner en utilisant un logiciel gratuit puis le logiciel se charge de vérifier si de nouvelles émissions sont en ligne. Il les rapatrie ensuite sur l’appareil de l’utilisateur afin que ce dernier puisse les écouter sur son baladeur numérique. Ainsi, en s’abonnant à plusieurs programmes, les internautes peuvent se constituer une radio à la carte dont les émissions se renouvellent automatiquement.

Poignées : Petits carrés noirs apparaissant autour d’un bloc de texte ou d’image (ou d’un trait activé) et permettant sa manipulation (déplacement, agrandissement…).

Point : Unité de mesure typographique égale à 1/72 de pouce (0,353 mm) environ. Le pica vaut 12 points. Voir aussi : pixel.

Point blanc : Zone la plus claire d’une image.

Point Didot : Mesure typographique (0,3759 mm), douzième du douze ou du cicero.

Police de caractères : Une police d’écriture, en typographie, est un ensemble de glyphes, c’est à dire de représentations visuelles de caractères d’une même famille, qui regroupe tous les corps et graisses d’une même famille, dont le style est coordonné, afin de former un alphabet, ou la représentation de l’ensemble des caractères d’un langage, complet et cohérent. Il est fréquemment confondu avec le terme fonte qui désigne l’ensemble des caractères correspondants aux mêmes caractéristiques de corps, graisse et italique au sein d’une même police.

Polichinelle : Représentation réduite ou à l’échelle, d’un document comportant textes, images et illustrations mises en page. On peut ainsi visualiser l’aspect final de l’ouvrage avant de passer à l’étape de fabrication.

Polychromie : Impression en plusieurs couleurs superposées ou juxtaposées, réalisée en tons directs.

Pop-up : 1 – Produit imprimé dont l’ouverture déclenche la saillie de parties spécialement découpées et collées. 2 – Se dit d’une fenêtre qui s’ouvre de façon intempestive dans le navigateur Internet.

Pose : Un ou plusieurs exemplaires imprimés simultanément sur la même feuille.

Post : Voir billet.

Postscript : C’est un langage de programmation spécialisé dans la description de page, mis au point par Adobe. Il repose sur des formulations vectorielles de ses éléments. Ce langage inter-plateformes permet d’obtenir un fichier unique comportant tous les éléments décrivant la page (textes, images, polices, couleurs, etc.) et de faire la liaison entre les ordinateurs et les unités de sorties telles que les imprimantes.

PPP (Points Par Pouce) : Unité de mesure de la résolution à laquelle un périphérique (moniteur ou imprimante, par exemple) affiche les textes et les graphiques. La résolution moyenne d’un moniteur est de 100 PPP, tandis que celle d’une imprimante laser peut être supérieure ou égale à 300 PPP. Par conséquent, une image imprimée sur une imprimante laser paraît plus nette que la même image à l’écran. Voir : DPI.

Pourriel : Mot valise résultant de pourri + courriel, caractérisant des courriels non sollicités arrivant en masse. Voir : Spam.

Prémontage : Montage des épreuves de lecture, approche de la mise en page définitive.

Prépresse : Désigne toutes les opérations conceptuelles, graphiques et techniques nécessaires à l’impression et au façonnage.

Prétirage : Tirage à une quantité limitée d’exemplaires non définitifs.

Prise de pinces : Bande de papier non imprimable sur la largeur de la feuille par laquelle cette dernière est saisie et maintenue durant l’impression.

Pro-am (Professionnel amateur) : Amateur développant des activités personnelles en relation avec sa sphère professionnelle ou utilisant des modes de fonctionnement connus en entreprise (fonctionnement par projet, allocation de temps et de ressources, exigence d’efficacité…) pour mener à bien un projet personnel ou collectif.

Propriété intellectuelle : Ensemble regroupant d’une part les droits d’auteur et d’autre part les droits de propriété industrielle. Depuis 1992, la totalité des textes régissant la propriété intellectuelle est réunie dans le Code de la Propriété Intellectuelle.

Pure player : Entreprise dont l’activité se déroule exclusivement sur Internet.

Push mail : Courriel commercial non sollicité envoyé à partir d’un fichier. Le push mail, lorsqu’il permet à la cible de se désinscrire, n’est pas du spam.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

Q

Quadrichromie : La quadrichromie ou CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) ou CMYK en anglais (Cyan, Magenta, Yellow, blacK) est un procédé d’imprimerie permettant de reproduire un large spectre colorimétrique à partir des trois teintes de base (cyan, magenta et jaune) auxquelles on ajoute le noir. Le cyan, le magenta et le jaune, sont les trois couleurs primaires en synthèse soustractive, contrairement au rouge, vert et bleu (RVB ou RGB) qui le sont en synthèse additive.

Quatrième de couverture : C’est la dernière page extérieure d’un livre, d’une brochure, d’un magazine, ou d’un catalogue. Elle n’est pas numérotée et accueille habituellement un résumé de l’ouvrage, un extrait représentatif du contenu, une présentation de l’auteur ou une publicité.

Queue : Nom du blanc qui reste dans la page dans laquelle vient de s’achever d’une des principales divisions de l’ouvrage.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

R

R.I.P. (Raster Image Processor) : Interface qui transcode les données de l’ordinateur dans le langage de l’imprimante.

Rainage : Empreinte en creux sur les papiers de fort grammage destinée à en faciliter le pli.

Rame : 500 feuilles identiques d’un certain format.

Ramette : 500 feuilles dans un format obtenu par massicotage d’une rame, le format le plus courant étant 21 x 29,7 centimètres (in quarto).

Réalité augmentée : Cas particulier de réalité virtuelle consistant à superposer un monde virtuel au monde réel, généralement pour permettre une visualisation d’informations.

Recto : Première page d’un feuillet, celle qui se trouve à droite lorsque le livre est ouvert (par opposition au verso).

Rééchantillonnage : Modification du nombre de pixels composant une image lors du redimensionnement de cette dernière. Agrandir une illustration entraîne un ajout de pixels dont la couleur est établie en fonction des pixels voisins. La réduire, en revanche, entraîne une suppression de pixels (sous-échantillonnage). Ces deux types d’opérations altèrent la netteté de l’image.

Redevance : Somme payée par le licencié à l’ayant-droit du fait de l’exploitation d’une licence. Il s’agit d’un pourcentage généralement calculé sur le chiffre d’affaires net du licencié. En anglais : Royalty.

Refente : Séparation de plusieurs éléments d’impression sur une même feuille.

Remarketing : Marketing destiné aux produits en fin de vie (phase de déclin) et s’articulant autour de la relance et / ou de la modification de l’offre marketing.

Repérage : Position précise que doivent occuper sur chaque feuille de tirage les couleurs entre elles et par rapport au support d’impression.

Repères : Dans un logiciel de P.A.O., lignes non imprimables permettant d’aligner des blocs et autres objets d’une page. Pour créer des repères, il suffit de cliquer sur l’une des règles et de faire glisser le pointeur jusqu’à l’endroit voulu.

Repiquage : Ajout d’informations personnalisées sur un support déjà imprimé. Procédé courant en sérigraphie.

Responsive : la notion de responsive est attachée à la conception de sites Web. Une conception responsive doit donner au visiteur une consultation optimale du site web, facilitant la lecture et la navigation. Le même site Web est alors consultable à travers différents appareils (ordinateurs, smartphones, tablettes, TV, etc.) avec le même confort visuel.

Résolution : Degré de finesse d’une reproduction numérique. Voir : Définitions et résolutions.

Retiration : Impression simultanée des deux côtés de la feuille en un seul passage en presse (presse en retiration), ou retournement de la feuille imprimée recto pour l’impression verso sans changement de forme.

Rich media : Intégration dans un même écran interactif de vidéos, d’images, de slides (diapositives), d’animations flash, d’espaces virtuels 3D en html, etc.

RNVP (Restructuration Normalisation Validation Postale) : Une des phases du traitement d’adresses en marketing direct, juste avant le dédoublonnage, la détection des NPAI et des déménagés.

Rogne : Bande de papier découpé inutilisable à la suite d’un pliage.

Rognure : Mise au format définitif d’un ensemble de feuilles au massicot.

Romain : Tout caractère aux jambages verticaux. Antonyme : Italique.

Rotative : Machine à imprimer en continu, utilisant du papier en bobines.

Rough : Esquisse réalisée au feutre d’un projet de mise en page, d’une photo à réaliser…

Roulage : Action de faire tourner la machine après réglage d’une bonne feuille.

Routage : Toute opération d’envoi groupé (postales ou électroniques) à des adresses particulières.

Royalty : Voir Redevance.

RSS (Rich Site Summary : résumé détaillé du site) : Moyen utilisé par les sites web pour résumer leur contenu, comme des articles d’actualité, pour les publier dans différentes versions.

RVB (Rouge, Vert, bleu) : Système de synthèse additive par lequel chaque couleur est restituée à l’écran selon ses composantes rouge, verte et bleue. R+V+B = Blanc ; B+R = Magenta ; R+V = Jaune ; V+B = Cyan. L’addition de ces lumières donne les couleurs primaires de base pigments sauf blanc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

S

Saturation
 : L’éclat ou le manque d’éclat d’une couleur est appelé saturation. On parle à aussi d’intensité.

Séparation de couleurs
 : Jeu de typons pour l’impression en plusieurs couleurs. Chacun des typons est noté de sa couleur et de son ordre de passage. Pour une quadrichromie française on commence par le Cyan et pour des aplats classiques on commence par la couleur la plus claire, pour un collage intérieur on commence par le Noir, etc.

Sérigraphie
 : Du latin sericum qui veut dire la soie et du grec graphein qui veut dire l’écriture, c’est une technique d’imprimerie pouvant s’appliquer à différents supports. La technique consiste à faire passer une encre au travers d’un écran (sorte de pochoir). L’encre se dépose ainsi sur le support en reproduisant les formes ouvertes de l’écran.

Sigle
 : Graphisme des lettres d’une société ou d’un organisme.

Signe
 : Unité de comptage du texte. Chaque lettre, signe de ponctuation et les blancs sont comptés.

Signe déceptif : Signe susceptible de tromper le consommateur, notamment sur la qualité ou l’origine des produits ou services désignés par celui-ci. Pour être protégée, une marque ne doit pas présenter un tel caractère.

Signet
 : 1 – Document imprimé, relié au dos par un ruban. 2 – Ruban marque-page d’un livre. 3 – Mémorisation d’une adresse de page Internet sur informatique.

Sommaire : Énumération des titres de chapitre d’un ouvrage avec pagination indiquée.

Soustractive (synthèse) : Effet donné par trois pigments Cyan, Magenta et Jaune qui sont les couleurs primaires. Appelé système CMJ en impression sachant que : C+M+J = Noir théorique ; J+M = Rouge ; M+C = Bleu ; C+J = Vert. L’addition de ces pigments donne les couleurs primaires de base sauf Noir. Voir : CMJN.

Spam : Publicité directe sauvage utilisant le courriel. Voir : Pourriel.

Spécimen : Essai de composition donné pour accord.

Support d’impression : Toute matière pouvant servir de base à l’impression. Cela peut être du papier, carton, plastique, métaux, textiles, verre, etc.

Surencrage : Dépassement du taux d’encrage (addition des 4 encres primaires) toléré par le procédé d’impression et le support utilisé (absorption du papier, par exemple).

Style : Attribut visuel, comme l’italique et le gras, dont sont constitués les caractères d’une famille.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

T

Tabloïd : Mot d’origine anglaise désignant un petit format de journal (A3 ou A3+).

Taille d’image : La taille d’une image numérique est déterminante. Elle doit être importante dans le cas d’une qualité maximale pour l’impression (300 dpi) mais faible dans le cas de transmission par Internet (72 dpi). Il ne suffit pas d’indiquer la résolution d’une image pour définir sa taille, mais il faut aussi préciser sa dimension. Parler d’une image à 300 dpi ne veut rien dire si on ne précise pas son format en cm ou en mm, par exemple.

Taille-douce : Procédé d’impression en creux réalisé à l’aide d’une gravure manuelle sur cuivre.

Tampographie : Procédé d’impression basée sur le système du tampon.

Taquets : Éléments que l’on fixe sur la table d’impression. C’est contre eux que l’on vient positionner chaque feuille de papier lors du tirage.

Teasing : Terme anglais équivalent à accroche ou « bande annonce ». Ce terme anglais est communément utilisé en e-marketing pour définir une accroche dans un élément.
 
La fonction principale est d’attirer l’attention de l’internaute afin qu’il soit réceptif au message publicitaire ou pour le pousser à cliquer pour en savoir plus.

Teinte : Identification de la couleur d’un objet. On parlera de sa dominante, qui sera la couleur apparaissant la première à l’oeil.

Têtière : Ensemble des éléments graphiques communs placés au même endroit à chaque en-tête de page.

Thermogravure : Procédé de finition qui utilise, sur les presses offset, des encres spéciales qui ne sêchent pas. Après avoir placé l’encre sur la surface à imprimer, on y dépose une poudre. On la place ensuite sous une source de chaleur, ce qui fait fondre le mélange encre et poudre et gonfler les zones qui en sont imprégnées, produisant un effet de gravure en relief. Synonyme : Thermographie.

Tierce : Épreuve machine considérée comme bonne et servant de référence tout au long du roulage ou tirage. Voir : B.A.T.

TIFF (.TIF OU .TIFF) : Le Tag(ged) Image File Format, est un format de fichier pour image numérique. Le TIFF non compressé est un format courant et lu par tous les logiciels de traitement d’image matricielle. C’est un format extrêmement flexible.

Timbrage : Gravure taille-douce dans un bloc d’acier, produisant un effet de relief par un léger estampage et une forte charge d’encre.

Tirage : Action d’imprimer. Quantité d’exemplaires d’une impression.

Tirage à part : Impression d’une partie d’un ouvrage réalisée après l’impression de l’ensemble.

Titrage : Procédé manuel de photocomposition de haute définition pour les gros corps des titres.

Ton direct : Désigne une couleur d’impression spécifique autre qu’une des quatre couleurs traditionnellement utilisées (cyan, magenta, noir et jaune). En France, le ton direct est le plus souvent une couleur Pantone.

Trait : Graphisme ne comportant que des valeurs extrêmes (exemple : Noir et Blanc) sans demi-tons intermédiaires.

Traits de Coupe : Les traits de coupe correspondent aux mesures définitives du format du support.

Trame : Pour reproduire un original en demi-teinte ou en quadrichromie, l’image doit d’abord être tramée. L’image est en séparation de couleurs dont les surfaces ont une multitude de très petits points de différentes tailles au moyen d’une trame : les parties les plus claires sont de petits points (de 15 à 49 %). Les parties les plus foncées sont des points plus grands (de 50 à 100 %). À l’impression, tous ces points reçoivent une couverture d’encre de la même densité, mais en raison de la différence de grandeur de point, l’image vue à une certaine distance, apparaît en continu, par illusion d’optique.

Transfert : Impression sur papier thermocollant (collant par la chaleur) donnant un effet lisse après presse à chaud. Ce système ne permet aucun décalage dans les impressions offset pour la presse en sérigraphie.

Trichromie : Résultat obtenu en photogravure avec trois couleurs de base, généralement sans le noir.

Truetype (.TTF) : TrueType est le nom d’un format de police de caractères en concurrence frontale avec le format Type 1. Comme pour PostScript, les polices TrueType sont définies par des vecteurs grâce aux courbes de Bézier.

Typographie : La typographie est l’art d’assembler des caractères mobiles (d’abord en plomb) afin de créer des mots, des phrases. Les caractères typographiques sont réunis en familles (romain, à empattements, fantaisie, etc.) puis en polices (Garamond, Times, Caravelle, Helvetica…) puis en fontes (gras, corps 10, italique, corps 24…).

Typon : Document sur film transparent représentant l’original à reproduire par séparation de couleurs. Le typon représentant une couleur est de surface noire pour une meilleure reproduction. C’est l’encre qui est couleur.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

U

U.R.L. : Adresse Internet reconnue par les navigateurs. Le Localisateur de Ressource Universel est la syntaxe utilisée comme identifiant unique pour accéder à chacune des milliards de pages Internet personnelles et d’éléments de pages.

Ultraviolet : Ces encres et vernis ne peuvent sécher qu’en présence d’un four à rayonnement ultraviolet. Ils sont utilisés pour les quadrichromies et ne sont pas toxiques (bientôt une grande solution d’avenir pour l’environnement).

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

V

VAD : Vente à distance.

Valeur : La valeur d’une couleur est son aspect clair ou foncé.

Vectoriel (mode) : Système de contour d’un dessin par coordonnées de points (courbe de Bézier).

Veille (informationnelle, marketing, économique, etc.) : Action de surveiller toute information relative à un sujet pour appréhender les évolutions, changements, modes, etc.

Vélin : Peau de veau utilisée en reliure d’art. Papier d’écriture de haute qualité, non vergé.

Vergé : Papier avec vergeures.

Vergeures : Motif constitué de fines lignes parallèles horizontales dans l’épaisseur du papier, reliées par des lignes verticales, les pontuseaux.

Vernissage (vernir) : Application d’un vernis sur une impression pour le protéger et lui donner un aspect brillant ou mat.

Verso : Deuxième page d’un feuillet, celle qui se trouve à gauche lorsque le livre est ouvert (par opposition au recto).

Veuve : Syllabe, mot seul ou ligne mesurant moins du tiers de sa justification se trouvant en bas d’un paragraphe, d’une page ou d’une colonne.

Vitrophanie : Adhésif transparent destiné à être collé sur une vitre à l’intérieur pour une lisibilité extérieur.

Volet : Terme synonyme de feuillets, utilisé lorsque l’on parle de dépliant (ex. dépliant trois volets).

Vox : Classification de caractères typographiques basée sur l’architecture des lettres à différentes époques et des origines de la lettre.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

W

W3C : Le consortium W3C (World Wide Web Consortium) développe des technologies d’interopérabilité (spécifications, lignes directrices, logiciels et outils) afin d’optimiser le potentiel du web comme forum destiné à l’information, le commerce, la communication et la compréhension collective.

Web agency : Agence dont l’activité est liée à l’Internet ; elle peut proposer la construction de sites, la publicité en ligne, le référencement, etc.

Wiki : De l’hawaïen « wiki-wiki », signifiant « vite ». Site web susceptible d’être mis à jour facilement et rapidement par n’importe quel visiteur. Par abus de langage, le terme désigne aussi bien les outils utilisés pour créer un wiki (Wiki engines, en anglais) que les sites wiki proprement dit.

Workflow : Gestion optimisée des flux et du traitement suivi de l’information. Se dit aussi d’un espace de travail dans un logiciel.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

X

Xylographie : Gravure en relief à l’envers sur bois.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Z

Z

Zeugma : Succession d’éléments rattachés dans une phrase à un autre élément alors qu’il y a une rupture sémantique (Exemple : Il va peindre son monochrome avec son pinceau et son savoir-faire)

Zone tranquille : Zone en bord de page ne devant comporter aucun élément essentiel (logo, texte). Il s’agit d’une zone de sécurité située près de la coupe ou du pli (3mm sur la plupart des documents, jusqu’à 10 mm sur les brochures dos-collé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *